...se balader sur mon site : http://sandrinebrossel.fr

dimanche 28 octobre 2012

Et vous ouvrir ma malle aux vrais trésors... Trésor numéro 2

Ce matin au réveil, le jardin était couvert d'une couche de nacre, alors cette semaine j'ai décidé de vous ouvrir, une fois encore, ma malle à trésors et de vous montrer une plaquette de petits boutons aux reflets irisés chinés...





Très beau dimanche à tous et soyez givrés mes amis, chaleureux ET givrés ;-)


10 commentaires:

  1. Fabriqués dans le région de Méru et encartés à domiciles par ma grand-mère ?

    Les boutons de nacre sont une spécialité locale qui donna de l'emploi à beaucoup dans la région.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas ma chère Berthoise... Il n'y a rien d'indiqué sur la carte...

      Je veux bien que mes boutons aient été cousus par ta grand mère !! D'ailleurs, ce sera leur histoire... Ils n'en ont pas encore... Les petites mains ouvrières, j'aime beaucoup ça.
      Dans le Nord c'était plus les laminoirs et l'industrie textile, filature, dentelle et compagnie, un joli passé industriel qui perdure dans les musées et la haute couture... C'est curieux du laminoir aux métiers jacquard le grand écart... Quoique... De la forge de Vulcain à la féminité d'Aphrodite y'a pas tant de distance que ça !!

      Supprimer
  2. quoi ? tu sèmes des boutons dans ton jardin ? oh la la, je comprends rien moi... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, on ne se comprend pas toujours mais on s'aime bien quand même va ;-p

      Supprimer
  3. Ça me fait penser à un clavier de piano à bretelles ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, voui, dis donc, et tu as entendu leur musique ? Concerto pour boutons et coquillages...

      Supprimer
  4. Jolie récolte irisée ... ça fait un carton !!!
    Bisous en boutons !

    RépondreSupprimer